Méthodes pour prévenir l'introduction et la propagation d'espèces exotiques envahissantes


Inspection et nettoyage des embarcations et de l'équipement

Pour éviter de propager des espèces exotiques envahissantes entre différents plans d'eau, il importe de respecter les mesures de précaution qui s'imposent :

  • Inspectez votre embarcation, la remorque ainsi que l'équipement et retirez entièrement la boue, les plantes aquatiques, les débris et les animaux visibles avant de quitter le plan d'eau. Il importe de les jeter dans un endroit, telles des poubelles, qui préviendra leur réintroduction dans le milieu naturel ;
  • Videz toute eau pouvant se trouver dans votre embarcation, tels que dans les viviers, le moteur, la cale et les glacières avant de quitter le plan d'eau;
  • Nettoyez l'embarcation, sa remorque ainsi que tout équipement ayant été en contact avec l'eau. Il est recommandé d'utiliser une laveuse à pression, à une pression de 2600 psi, pour permettre de bien déloger les organismes sans endommager l'embarcation. L'utilisation d'eau froide est tout à fait acceptable. Toutefois, l'utilisation d'eau chaude à 50°C permet, en plus de déloger les organismes, de les tuer.
  • Séchez votre embarcation, la remorque et l'équipement pendant au moins cinq jours, à un taux d'humidité de 65 % ou moins, avant d'accéder à un autre plan d'eau.
  • Répétez toutes ces étapes lorsque vous prévoyez visiter un nouveau plan d'eau.

Information supplémentaire

  • Si vous faites le nettoyage de votre embarcation avant d'accéder au plan d'eau, il est recommandé de le faire à plus de 30 mètres de tout cours d'eau incluant les ruisseaux, les fossés, ainsi que les bouches d'égout. Cela préviendra la percolation de l'eau souillée vers le plan d'eau.
  • Il est préférable d'effectuer le nettoyage sur un sol absorbant et de pente nulle d'où l'eau pourra par la suite s'évaporer.
  • Ne remettez pas à l'eau des poissons, ou tout autre organisme aquatique qui proviennent d'un autre plan d'eau, qu'ils soient vivants ou morts. Mettez-les plutôt au rebut ou au sol, loin de l'eau. Videz l'eau du seau à appât au sol et nettoyez votre seau. Ne puisez pas de l'eau d'un lac ou d'une rivière avec votre seau à poissons appâts s'il contient encore de l'eau provenant d'un autre plan d'eau.
  • Vous pouvez consulter la capsule Web sur les étapes de nettoyage des embarcations : Espèces exotiques envahissantes : 5 étapes pour protéger son lac.
  • Respectez la réglementation sur la pêche et celle sur les poissons appâts concernant le transport des poissons et l'utilisation de poissons appâts, car ces pratiques sont une voie d'entrée potentielle d'espèces exotiques envahissantes dans nos eaux.
  • Apprenez à identifier les différentes espèces exotiques envahissantes.
  • Pour toute demande d'information supplémentaire, communiquez avec le Ministère au 1 877 346-6763.

Soyez vigilant, car la prévention est le meilleur moyen d'empêcher la propagation des espèces exotiques envahissantes dans nos plans d'eau!

Organismes d'aquarium et de jardin d'eau

Vous voulez vous départir d'un animal terrestre ou aquatique (aquarium, jardin
d'eau, etc.)?

  • Retournez le spécimen au magasin local d'animaux familiers pour qu'il soit revendu.
  • Publiez une annonce afin d'échanger ou d'offrir l'animal à un autre amateur, à un musée, à un aquarium de bureau ou à un jardin zoologique;
  • Communiquez avec un club local d'aquarium ou l'Association canadienne des clubs d'aquarium au 1 800 563-7711 ou consultez le site Web Habitattitude.
  • Faites don des animaux dont vous ne voulez plus à une animalerie ou à une institution publique telle qu'une école, une maison de personnes âgées ou un hôpital.
  • Si aucune de ces solutions ne convient, il faut envisager d'euthanasier l'animal. Vous pouvez communiquer avec votre vétérinaire pour vous renseigner sur les méthodes d'euthanasie recommandées. L'euthanasie est une meilleure solution que de relâcher l'espèce dans la nature, car cela risque de favoriser son établissement et sa dispersion dans les milieux naturels. L'introduction et l'établissement d'espèces exotiques entraîne des effets nuisibles importants et souvent irréversibles sur les écosystèmes, la biodiversité et plusieurs activités socioéconomiques, dont la pêche sportive et le récréotourisme.

Ne JAMAIS relâcher les animaux ou vider les eaux d'aquarium et de jardin d'eau dont on ne veut plus dans les cours d'eau naturels, dans les drains, dans les fosses ou dans les égouts. Vider l'eau d'aquarium et de jardin d'eau sur la terre sèche, loin des cours d'eau.