Aires fauniques communautaires (AFC)



 

L'aire faunique communautaire (AFC) présente un mode de gestion créé en vertu des dispositions des articles 85, 86 et 86.1 de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune et qui le définit comme étant un plan d'eau public (lac ou rivière) faisant l'objet d'un bail de droits exclusifs de pêche à des fins communautaires, dont la gestion est confiée à une corporation sans but lucratif. Ce territoire nécessite des mesures particulières de gestion afin d'y assurer la conservation et la mise en valeur de la faune aquatique.


La mise en place des aires fauniques communautaires a pour objectif de faire participer les gens du milieu à la remise en état des populations d'espèces sportives ou de leurs habitats, ou à la préservation d'un milieu de qualité pour l'exploitation de la faune aquatique. De plus, ce concept de gestion permet de donner priorité à l'adoption de mesures de conservation de la faune et d'assurer ou de maintenir l'accessibilité à la faune sur les plans d'eau.

La mise en œuvre de l'aire faunique communautaire s'effectue par l'allocation d'un bail de droits exclusifs de pêche à des fins communautaires, sans appel d'offres, à une corporation sans but lucratif formée de gens du milieu. Le tiers des administrateurs doivent être des pêcheurs utilisateurs du plan d'eau.

Jusqu’à maintenant, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a octroyé quatre baux de droits exclusifs de pêche à des fins communautaires, soit au Lac-Saint-Jean, au Réservoir Baskatong, au Réservoir Gouin et au lac St-Pierre. La gestion de ces aires fauniques communautaires a été confiée aux organismes suivants :

  1. La Corporation de développement de la pêche sportive au Lac-Saint-Jean qui a, depuis 1996, la gestion de la pêche sur le lac Saint-Jean et sur seize tributaires totalisant 1 111,6 km2;
  2. Pêche sportive du Réservoir Baskatong qui a, depuis 1998, la gestion de la pêche sur le Réservoir Baskatong, ses baies ainsi que certains lacs avoisinants totalisant 302,4 km2;
  3. La Corporation de gestion du Réservoir Gouin qui a, depuis 2000, la gestion de la pêche sur le Réservoir Gouin et ses baies totalisant 1 362 km2;
  4. L’aire faunique communautaire du lac St-Pierre incluant six tributaires a été créée en 2005 et couvre une superficie de 428 km2.

Dernière mise à jour : novembre 2016



Retour à la page d'accueil « Territoires fauniques »