Production de semences forestières

Centre de semences forestières de Berthier

Production de plants forestiers au Québec

Les pépinières forestières au Québec






Cartes écoforestières
Gestion de l'information des agences régionales de mise en valeur des forêts privées (GIA)
Gestion des transmissions de rapports d’activité technique et financier (RATF)
Permis d'exploitation d'usine de transformation
du bois
Plans d'aménagement et thématiques forestières

Portail mesurage et facturation

Système PLANTS

 




La pépinière de Saint-Modeste


La pépinière est issue d’un regroupement de 3 petites pépinières alors réparties dans la région de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et du Kamouraska. Depuis 1961, année où elle amorçait ses opérations, la pépinière a produit près de 700 millions de plants, avec un sommet de 32 millions livrés en 1987. Au début, la production était essentiellement orientée vers les plants à racines nues. Dès lors, la production de plants de Saint-Modeste n’a cessé de se diversifier. De nos jours, les plants de la pépinière de Saint-Modeste peuvent être  produits en récipients ou à racines nues, issus de semences, de boutures ou d’embryogenèse somatique.

Un emploi d'aide sylvicole à la pépinière de
Saint-Modeste vous intéresse?


Pour vous inscrire, remplir le formulaire
et transmettre à :
pepinieredesaint-modeste@mffp.gouv.qc.ca.

Quelques faits historiques

Lors des premières années de production, tous les plants étaient produits à racines nues. La production était orientée principalement vers les épinettes (noires et blanches). De nos jours, seules les pépinières de Saint-Modeste et de Sainte-Luce produisent des plants à racines nues et leur production couvre un large éventail d’essences (épinettes, pins, sapins, mélèzes). Depuis les années 2000, la pépinière produit des cultures mixtes, où jusqu’à quatre essences différentes peuvent être mélangées sur la même planche de culture.

C’est au printemps de 1979 que les premiers plants en récipients sont produits, orientés principalement vers des productions d’épinettes. De nos jours, les productions en récipients sont très variées autant en termes d’espèces (épinettes, pins, sapins, mélèzes), qu’en types de récipients (plants de petites à fortes dimensions). En 1985, la pépinière accroît considérablement sa superficie de production pour permettre de répondre à une demande croissante. Cet agrandissement a permis de positionner favorablement la pépinière à l’échelle de la production québécoise, et même nord-américaine.

Par la suite, la pépinière a abrité le premier centre technique de bouturage de conifères au Québec. Pendant de nombreuses années,  la «Bouturathèque» a permis la recherche et le développement des techniques de bouturage propres aux conifères, lesquelles sont encore utilisées de nos jours. Les besoins de plants ayant évolué, les productions de plants issus de boutures sont désormais orientées vers les épinettes blanches, noires et de Norvège, ainsi que le mélèze hybride.

Afin de s’adapter aux besoins changeant de production de plants, la «Bouturathèque» a depuis été démantelée et convertie en laboratoire de production de plants issus d’embryogenèse somatique. L’inauguration de ce nouveau laboratoire a d’ailleurs coïncidé avec la célébration des 50 ans d’exploitation de la pépinière en 2011.

L’embryogenèse somatique est une technique de multiplication in vitro permettant d’obtenir des copies identiques d’un individu sans recourir à la fécondation. Le laboratoire de  la pépinière de St-Modeste est l’un des trois laboratoires de ce genre au Canada et permet autant la recherche et le développement  que l’optimisation des techniques et la production de masse.  Jusqu’à maintenant, le programme de multiplication s’est concentré sur l’épinette blanche et le mélèze hybride.

La pépinière de Saint-Modeste se distingue également par la multiplication par greffage de plants destinés à l’établissement des vergers à graines du Québec, en plus d’assumer la gestion de plus de 100 hectares de vergers à graines de différentes essences.

Quelques caractéristiques de la pépinière de Saint-Modeste

Emplacement : à 16 km au sud-est de Rivière-du-Loup, dans le Bas-Saint-Laurent.

Superficie : 105 hectares, dont 90 en culture. S’ajoutent plus de 100  hectares de vergers à graines et de parcs de croisements de différentes essences et plus de 70 hectares de dispositifs de recherche, de tests de descendance et de parcs clonaux.

Infrastructures : 59 serres-tunnels, 7 serres jumelées, et 3 serres simples. Au total, 53 850 m² de superficie abritée. On compte aussi 2 lacs artificiels pour alimenter le réseau d’irrigation et 3 stations de pompage , ainsi que 4 chambres froides utilisées pour la conservation des plants durant l’hiver et le laboratoire d’embryogenèse somatique.

Ressources humaines : plus de 100  employés saisonniers et environ 260 occasionnels en période de pointe, principalement des aides et des ouvriers sylvicoles.

Objectif de production annuelle : À pleine capacité, la pépinière peut produire annuellement autour de 5 millions de plants à racines nues et 10 millions de plants de fortes dimensions en récipients. Les objectifs de production varient selon la demande de reboisement. À titre d’exemple, en 2014, la production de plants à racines nues s’est située autour de 3 millions de plants, celle en récipients autour de 5,5 millions et 200 000 plants par embryogenèse somatique

Types de production :

  • Plants à racines nues de fortes dimensions (cultivés sur des plates-bandes au sol).
  • Plants en récipients, de 110 cm3 à 320 cm3, presque tous les modèles de récipients sont utilisés.
  • Les plants multipliés par bouturage terminent leur cycle dans l’un ou l’autre de ces modes de production. Les plants produits par embryogenèse somatique sont tous dirigés en récipients de type PFD

Essences produites :

  • Résineux : épinette blanche, épinette noire, épinette rouge, épinette de Norvège, pin gris, pin rouge, pin blanc, pin noir, mélèze laricin, mélèze hybride, sapin baumier, thuya occidental (cèdre). 

Clientèle : en raison de la spécificité de ses productions (racines nues, boutures), la pépinière dessert l’ensemble des régions du Québec.

Autre services : production de semences, collaboration avec des centres de recherche forestière universitaires et internationaux dans les technologies du bouturage et de l’embryogenèse somatique, service d’entreposage de matériel régional et, occasionnellement, centre de transit de plants.

 

Voir également

 

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS

 

Pépinière de Saint-Modeste
410, rue Principale
Saint-Modeste (Québec) G0L 3W0
Téléphone : 418 862-5511
Télécopieur : 418 862-0564
Courriel : pepinieredesaint-modeste@mffp.gouv.qc.ca