Parc national d'Aiguebelle

Date de création : 6 février 1985
Date d'agrandissement : 29 octobre 1998
Superficie : 268,3 km2
Région administrative : Abitibi-Témiscamingue
Région naturelle : Ceinture argileuse de l'Abitibi

Description du territoire
Photo : Sépaq

D’une superficie de 268 km2, le parc national d’Aiguebelle est situé à 50 km au nord-est de Rouyn-Noranda, dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue. On y observe deux éléments de paysage distincts, soit la plaine argileuse et les collines Abijévis, dont fait partie le mont Dominant, le plus haut sommet d’Abitibi (570 m).

Situé sur la ligne de partage des eaux entre les bassins hydrographiques du Saint-Laurent et de la Baie-James, le parc national d'Aiguebelle se démarque par divers phénomènes d'origine géologique et géomorphologique. On y trouve des laves coussinées témoignant du passé océanique de la région, de même que des failles résultant de bouleversements ayant grandement modifié le plancher océanique. On y remarque de plus des blocs erratiques, des marmites de géants, des eskers et des kettles témoins du passage et de la fonte de l'inlandsis laurentidien.

Photo : Sépaq
Se trouvant au cœur du domaine de la sapinière à bouleau blanc de la forêt boréale, le territoire du parc national d'Aiguebelle est peuplé par le bouleau blanc, l'épinette noire, le peuplier faux-tremble, le pin gris, le mélèze laricin et le sapin baumier. La densité d'orignaux et de castors fréquentant ces habitats est plus élevée qu'ailleurs en Abitibi, ce qui favorise la présence d'espèces comme le loup, ce dernier étant leur plus grand prédateur.


Documentation

Carte de la limite du parc (Format PDF, 1,4 Mo).

Réservation

Pour préparer votre séjour dans le parc national d'Aiguebelle :
Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq)


 















 

 

Parc national Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Parc national Grands Jardins Parc national Frontenac Parc national Mont-Mégantic Parc national Yamaska