MFFP - PareFEU - Causes, catégories et saison des feux de forêt
Ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs

Causes, catégories et saison des feux de forêt


Au Québec, environ 75 % des feux de forêt sont d’origine humaine.

De plus en plus, les gens se rendent en forêt pour y vivre et se récréer. Cet achalandage n'est pas sans risque. En effet, les feux allumés lors d'activités de récréation et les brûlages effectués par les résidents figurent en tête de liste des causes de feux de forêt.


Les causes

Causes des feux de forêt de 1994 à 2012

Foudre

Feu de forêt directement ou indirectement causé par la foudre.

Récréation

Feu de forêt causé par des personnes qui ont participé à une activité de récréation (vacances, chasse, pêche, pique-nique, cueillette de fruits sauvages non commerciale, randonnée, etc.) ou par de l’équipement associé à ces activités.

Opérations forestières

Feu de forêt causé par des personnes ou des machines liées à une activité d'aménagement forestier.

Opérations industrielles

Feu de forêt causé par l'exécution de travaux en forêt, à caractère public, industriel ou commercial, qui ne sont pas liés aux opérations forestières, aux chemins de fer ou à la récréation.

Chemins de fer

Feu de forêt causé par une machine ou un employé, agent ou entrepreneur associé à une opération de chemin de fer, ou par l’un des passagers d'un train.

Incendiaires

Feu de forêt allumé intentionnellement par méchanceté ou rancune, ou encore pour en tirer profit.

Résidants

Feu de forêt découlant d'une activité exécutée par des personnes ou des machines lors de travaux agricoles, ou feu accidentel causé par des activités domestiques.

Causes diverses

Feu de forêt de cause connue qui ne peut être attribué à aucune des causes précédentes.


Les catégories


Feu de surface

Dans les feux de cette catégorie, ce sont les combustibles sur le parterre forestier qui brûlent, notamment les brindilles, les herbes et les branches. Le feu de surface peut se déplacer rapidement à cause du vent et, dans certains cas, consumer des arbres matures.

Feu de profondeur

Le feu de profondeur s'attaque aux racines des arbres et au sol organique. Il peut brûler longtemps avant qu'on puisse le détecter; il se caractérise par une propagation lente.

Feu de cime

Un feu de cime est difficile à contrôler, car il se propage rapidement dans le feuillage des arbres et d'un arbre à l'autre par la cime.

La saison

Au Québec, la saison des feux de forêt commence généralement au début du mois d'avril et se termine vers la fin du mois d'octobre.

Jusqu'en mai, les feux de forêt touchent davantage le sud de la province alors que le feuillage de la forêt feuillue n'est pas encore pleinement à maturité. Ainsi, la pénétration du couvert forestier par le soleil se fait plus aisément, ce qui permet un assèchement rapide des combustibles.

D'avril à mai, en moyenne 172 feux (73 %) sont imputables à des résidants ou à des activités de récréation. Le printemps est une période de grand ménage pour de nombreux propriétaires. En procédant au nettoyage de leur terrain, certaines personnes utilisent le feu sans se méfier des risques auxquels elles s'exposent et exposent la forêt. Quelques heures d'ensoleillement et la présence du vent suffisent, en cette période de l'année, pour assécher les combustibles au sol. La plupart du temps, les feux combattus sont des feux de surface.

Plus tard en saison, les régions plus au nord, où se trouve la forêt de conifères, sont davantage touchées. Les feux qui surviennent alors peuvent être très intenses. Il s'agit de feux de profondeur, de surface et de cime.

En septembre et octobre, c'est le retour du balancier puisque les régions situées au sud sont de nouveau vulnérables. La végétation s'assèche et devient un combustible à haut risque pour les résidants qui, tout comme au printemps, procèdent à un grand ménage.

Répartition des feux de forêt selon la période de l'année