Omble chevalier

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom en inuktitut : Nom commun anglais :
Omble rouge du Québec, truite rouge du Québec Salvelinus alpinus Iqalukpiq Arctic Char
© Sentier CHASSE-PÊCHE
Source : La grande encyclopédie de la pêche

* L'omble chevalier du sud du Québec (sous-espèce oquassa) est susceptible d'être désigné espèce menacée ou vulnérable au Québec.


Identification

Forme du corps : Corps allongé et fusiforme, quelque peu arrondi.

Taille moyenne : 38 à 46 cm (0,5 à 4,5 kg).

Coloration : Coloration très variable selon l'habitat. Taches pâles sur fond sombre; nageoires pectorales et pelviennes bordées d'une bande blanche.

Omble chevalier anadrome principalement retrouvé au nord du Québec (séjourne en mer et fraie et hiverne en eau douce) : Dos bleu acier; flancs argentés (rouge vif en période de fraie seulement) avec grandes taches roses, rouges ou crème.

Omble chevalier d’eau douce présent surtout au sud du Québec : Dos vert foncé ou bleu-vert; flancs et abdomen rouge orange vif (en permanence mais plus intense en période de fraie).

Traits externes caractéristiques : Grande bouche avec dents bien développées; crochet parfois présent à l'avant de la mâchoire inférieure des mâles en fraie; nageoire adipeuse loin derrière la nageoire dorsale; nageoires dorsale et pelviennes au centre de la longueur du corps; nageoire caudale fourchue.

Comment différencier les ombles, des truites et des saumons :
Ombles (du genre Salvelinus) : taches pâles sur fond sombre.
Truites et saumons (du genre Salmo) : taches sombres sur fond pâle.

Comment différencier l'omble de fontaine, l'omble chevalier et le touladi :

L'omble chevalier a :

  • absence de marbrures sur le dos et les nageoires dorsale et caudale;
  • taches rouges sans halo bleu bien défini;
  • nageoires pectorales et pelviennes bordées d'une bande blanche seulement;
  • nageoire caudale fourchue.

L'omble de fontaine a :

  • marbrures sur le dos et les nageoires dorsale et caudale;
  • taches rouges bordées d'un halo bleu;
  • nageoires pectorales et pelviennes bordées d'une bande blanche suivie d'une bande noire;
  • nageoire caudale carrée ou très légèrement fourchue.

Le touladi a :

  • absence de marbrures sur le dos et les nageoires dorsale et caudale;
  • aucune tache rouge;
  • nageoires pectorales et pelviennes sans bande blanche ou noire;
  • nageoire caudale profondément fourchue.

Habitat

Omble chevalier anadrome : estuaires et eaux marines côtières à proximité de l'embouchure des rivières au printemps et en été; lacs et rivières en automne et en hiver.

Omble chevalier d'eau douce : eau froide des lacs profonds.

Alimentation

L'omble chevalier est carnivore et a une diète très variée selon la disponibilité des proies qui inclut crustacés, insectes et plusieurs espèces de poissons, dont sa propre espèce.

Reproduction

Saison : Automne, septembre et octobre (dans le Nord), novembre et décembre (dans le Sud).

Type de frayère : Hauts-fonds de gravier ou de roches des lacs; fosses (1,0 à 4,5 m) tranquilles des rivières.

Mode : La maturité sexuelle est atteinte à 5 ans pour le mâle, et entre 4 et 8 ans pour la femelle; la maturité sexuelle peut être atteinte plus jeune pour les populations les plus au sud. L'omble chevalier fraie à tous les 2 ou 3 ans, mais peut frayer tous les ans dans la portion la plus au sud de son aire de répartition. Le mâle se reproduit généralement avec plusieurs femelles. La fraie a lieu le jour. Le mâle devient plus agressif et défend un territoire. La femelle creuse un nid dans le gravier, pond entre 3 000 et 5 000 gros oeufs (4 à 5 mm) et les recouvre de gravier. Les oeufs éclosent vers le début d'avril et les alevins émergent du gravier vers la mi-juillet. Les adultes ne protègent pas le nid, ni les jeunes. Pour les populations anadromes, les jeunes restent en eau douce pendant leurs 5 à 7 premières années, puis se dirigent vers la mer pour s'alimenter à l'été et débutent les migrations automnales vers les rivières les années suivantes.