MFFP - Chasse sportive au Québec 2018-2020 - Réglementation sur la chasse en quelques lignes
Lien vers page d'accueil, Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
Chasse sportive au Québec
Principales règles 1er avril 2018 au 31 mars 2020
Recherche >>>

Règlementation sur la chasse en quelques lignes

Au Québec, la chasse attire des milliers d'adeptes. La faune y est variée et diverses opportunités s'offrent aux chasseurs. Traditionnellement pratiquée entre amis, il est fréquent aussi qu'elle soit pratiquée en famille. Peu importe le gibier convoité, on peut s'adonner à la chasse en observant les quelques règles indiquées ci-après.

Conditions préalables

Tout résident du Québec qui désire s'adonner à la chasse doit d'abord obtenir un certificat du chasseur. Le certificat s'obtient après avoir suivi et réussi la formation prévue selon la catégorie d'arme que l'on entend utiliser.

De plus, toute personne qui souhaite chasser avec une arme à feu, doit se conformer à la Loi fédérale sur les armes à feu. Celle-ci oblige à être titulaire d'un permis de possession d'armes à feu pour pouvoir porter une telle arme, à moins d'être sous la surveillance directe de la personne qui prête l'arme.

Une attestation confirmant le suivi d'un cours sur la chasse au dindon sauvage est également nécessaire pour chasser cette espèce.

Le permis de chasse

Le résident qui a obtenu son certificat du chasseur peut se procurer le permis de chasse requis selon l'espèce de gibier recherché. On se procure un permis de chasse auprès des agents autorisés de vente de permis qui sont généralement des détaillants d'articles de chasse et de pêche, des dépanneurs, etc.

On doit toujours chasser en vertu d'un permis, que ce soit le sien ou, dans certains cas, celui d'une autre personne. Ainsi, pour la chasse au petit gibier, une personne peut chasser en vertu du permis de son conjoint. Pour tout type de chasse, les jeunes de 12 à 17 ans et les étudiants de 18 à 24 ans peuvent chasser en vertu du permis d'un adulte.

Les résidents âgés d'au moins 12 ans peuvent s'initier avant d'être certifiés. Il est en effet possible de goûter à cette activité en compagnie d'un résident âgé d'au moins 25 ans, titulaire du certificat approprié à l'arme utilisée et, le cas échéant, de l'attestation dindon. Cette opportunité est applicable à toute chasse, pour une seule année.

Où puis-je chasser?

La chasse est permise à peu près partout au Québec.

Tout d'abord, les terres du domaine de l'État constituent un accès facile à la pratique de cette activité. Ces terres sont souvent constituées en réserves fauniques, en zones d'exploitation contrôlée ou en pourvoirie à droits exclusifs. L'autorisation du gestionnaire responsable est requise pour chasser dans ces territoires et il faut généralement payer certains droits pour chasser et y séjourner. En contrepartie, on y trouve des infrastructures plus élaborées : hébergement en chalet ou sites aménagés. Dans le reste des terres du domaine de l'État, l’accès est libre. Le sud du Québec, majoritairement constitué de terres privées, a beaucoup à offrir en matière de chasse. L'autorisation du propriétaire est cependant nécessaire pour accéder à ces terres. Des règles particulières, encadrant le tir à partir des chemins publics, sont de plus en vigueur dans cette partie du Québec.

À combien de gibiers ai-je droit?

Dans le cas des gélinottes, tétras, lagopèdes et oiseaux migrateurs, une limite de prises quotidienne et une limite de possession s'appliquent. Pour les autres espèces de petit gibier, aucune limite ne s'applique, sauf pour le lièvre d'Amérique et le lapin à queue blanche, à certains endroits.

Quant au gros gibier et au dindon sauvage, la limite de prise est annuelle. Il arrive même que la limite soit d’un seul animal pour deux, trois ou quatre chasseurs par année; c'est le cas de l'orignal.

Que dois-je savoir d'autre?

  • Le port d'un dossard orange fluorescent est généralement obligatoire.
  • Les armes permises peuvent varier selon la période et l'espèce chassée.
  • Les gros gibiers et le dindon sauvage abattus doivent être enregistrés.
  • Des règles particulières s'appliquent au transport de plusieurs espèces.
  • La chair de la plupart des gibiers chassés ne peut être vendue.
  • La chasse de nuit est généralement interdite.

Où puis-je me renseigner?

Ce qui précède constitue la réglementation de base pour chasser au Québec. Lorsqu'on a choisi l'endroit où on souhaite chasser, il faut identifier la zone dans laquelle on se trouve et bien connaître les périodes et les limites de prises qui s'y appliquent ainsi que les modalités d'accès des différents territoires. À cet effet, on peut consulter la brochure « La chasse sportive au Québec » qui contient l'ensemble de la réglementation applicable, disponible chez les agents de vente de permis. On peut également se renseigner par téléphone au 1 866 248-6936 ou consulter un agent de protection de la faune, lequel se fera un plaisir de vous informer sur cette activité.

Pour toute information concernant l'horaire des cours menant à l'obtention du certificat du chasseur ou de l'attestation sur la chasse au dindon sauvage, on s'adresse à la Fédération québécoise de la faune au : (418) 622-4006 ou on visite leur site Internet sur www.fedecp.qc.ca.

Finalement, il est important que le chasseur prenne contact avec les propriétaires terriens bien avant la période de chasse afin de discuter des conditions d'accès à leurs propriétés. Il va sans dire que le respect apporté à la propriété privée sera toujours garant de l'accueil attendu.

Voir également

 

 

Lien vers Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017